Voici aujourd’hui une recette facile, rapide et qui doit se préparer entre 2 et 12 heures à l’avance pour que les parfums se mélangent… Pour une entrée délicieuse, riche en goût et colorée qui vous rappellera l’été si vite – trop vite ! – oublié…

Salade de poulpe

Pour 4 personnes

1 barquette d’environ 400 à 500g de poulpe déjà prêt et découpé
1 petit oignon doux, blanc ou rouge, ou 2 oignons-botte quand c’est la saison (vous utilisez alors aussi le vert pour cette salade).
1 petit piment vert langue d’oiseau  (facultatif ou aisément et habilement servi à part sous forme de la petite sauce piment de Josiane)
1 petit bouquet de persil plat, juste les feuilles
Jus de 1 citron
QS sel, poivre noir fraîchement moulu, huile végétale neutre (isio4, tournesol, colza)
rondelles fines de citron pour décorer

Je trouve le poulpe ainsi préparé à Grand-Frais. Il est possible bien entendu de partir d’un poulpe entier cru acheté chez le poissonnier ; il vous faudra alors le préparer (à moins d’avoir un gentil poissonnier qui vous le vende vidé et nettoyé !) puis le faire cuire et le débiter en morceaux de la taille d’une bouchée.

Mettre les morceaux de poulpe dans un saladier.
Ciseler l’oignon en lamelles fines, les ajouter au poulpe
Ciseler le piment vert menu menu en gardant les graines et l’ajouter – ou préparer juste avant de servir la petite sauce piment de Josiane pour proposer à côté.
Presser le citron et ajouter.
Saler, poivrer et ajouter environ 2 csoupe d’huile (au goût).
Bien mélanger et laisser mariner au frais au minimum 1 heure. Ou une nuit !

Environ 1 heure avant de manger (le temps de prendre l’apéro, en somme… ^^) :
Ciseler les feuilles de persil, les ajouter, mélanger et laisser s’imprégner 1 heure au frais.

Si vous avez des restes pour le lendemain que vous aurez soigneusement réservés au frigo, vous remarquerez que le goût est encore meilleur, mais que le persil ne ressemble plus à grand chose… Il est devenu tout mou et il a légèrement noirci… Ce n’est pas toxique et c’est délicieux donc ne jetez pas vos restes ! Non, je ne suis pas entrain de vous expliquer que le poulpe pourri c’est top, il est bien évident qu’il ne faut pas conserver cette salade trop longtemps, je veux juste dire que même si c’est moche, c’est encore délicieux le lendemain… Mais pas plus-après ! ^^

Bon appétit !

Version imprimable

Print Friendly

  31 commentaires à “salade de poulpe”

  1. J’ignorais que l’on trouvait du poulpe tout prêt en barquettes. On n’arrête pas le progrès.

  2. Bonjour,
    Déjà, rien que de regarder tes photos cela me donne faim !
    Ici, dans les Landes (au beau milieu de pas grand chose, dans la pampa !), je ne peux trouver que du poulpe entier cru (et encore, quand il y en a !). Ma question est donc : comment le faire cuire ?
    Je te donne encore un peu de travaille en plus pour que tu ne t’ennuies pas (je plaisante bien entendu !)
    Merci d’avance et bon week-end.
    Mélodie

  3. Dommage, grand frais est trop loin de chez moi et je ne crois avoir jamais vu de poulpe chez mon poissonnier.

    • Si tu veux tu me passes commande pour la prochaine fois qu’on se retrouve, par ex pour te rendre ton plat et ton entonnoir !

  4. J’adore le poulpe, j’avais réussi à en trouver du entier congelé mais c’est assez rare par chez moi.
    Je m’apprête à faire votre gâteau renversé aux cranberries, cette petite baie découverte depuis que j’habite à Saint Pierre et Miquelon et dont tout le monde raffole.

    • J’espère qu’il vous plaira ce gâteau ! J’ai congelé dernièrement 2 kilos de cranberries, histoire de tenir l’hiver… ^^

  5. AH ! l’ile Maurice – les vacances – les pieds en éventail, mollement allongée au soleil sur un sable blanc…sirotant un cocktail… comme c’est dur d’oublier….. Hé hé, bientôt l’hiver, il va falloir penser aux recettes plus consistantes – Allez courage, 8 mois pour préparez les vacances de l’année prochaine – bon week end ANNE

  6. Si vous achetez le poulpe entier, il faut le battre (suspendu au fil à linge) assez longuement ou, plus simple, le mettre au congelo 24heure après l’avoir bien rincé à plusieus eaux et vidé. Vous faites un bon court-bouillon au vin blanc, bien relevé dans lequel vous mettez un BOUCHON de LIEGE . Vous mettez le poulpe congelé dedans et vous faites cuire à tout petits bouillons avec le bouchon pendant 30 à 45 minutes: vérifiez la tendreté avec un couteau pointu. Le congélo et le bouchon c’est pour la tendreté. Mais faut pas me demander pourquoi. Egoutter, laisser tiédir, parer si nécessaire et couper en morceaux.
    Pour une salade plus « hiver » = ici, on mélange les morceaux en parts égales avec des petites pommes de terre genre ratte coupées en deux et on enrobe le tout d’un bon aïoli (ou d’une mayonnaise aillée ) .

  7. En voilà une bonne petite recette pas trop difficile pour moi. Et, la photo est en plus alléchante.
    J’ai tout dans ma cuisine, sauf le poulpe et le piment griiiiiiiiii.
    Bon dimanche en famille

    • Hi hi, eh oui, encore des ingrédients pas faciles à trouver ! ^^ Mais non, je plaisante, le poulpe je suis sûre que tu peux trouver, voire commander à ta poissonnerie, et le piment… Ben tu n’en mets pas, ou tu remplaces par un autre piment facile à trouver ! On trouve des piments verts doux (les longs du MAroc) frais encore à cette saison.
      Bon dimanche à toi aussi !

  8. Bonjour,
    Merci Bernie pour ces précieuses explications. Maintenant je sais comment le faire cuire (si j’en trouve !)
    Je vais garder précieusement ces explications.
    Bonne journée et bon week-end à toutes et à tous.
    Mélodie

  9. Pour compléter le dossier cuisson :
    – en principe, à moins de pêcher soi-même le poulpe, il n’est pas obligatoire de le battre, c’est censé avoir déjà été fait. Mais bon, 2 précautions valent mieux qu’une…
    – à Maurice, Malini l’avait lavé dans l’évier avec énormément de soin et de force, et avec du gros sel pour le débarrasser de cette pellicule visqueuse qui le fait vous glisser entre les doigts. Ensuite pour la cuisson, elle l’avait fait cuire dans une sauteuse en jouant du couvercle pendant environ 45 minutes, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus la moindre goutte d’eau rendue en cuisant. Ensuite, elle l’avait coupé en morceaux (sans le peler !), et on a goûté pour voir s’il était assez tendre. On l’a jugé un peu caoutchouteux, alors on l’a remis à cuire, toujours dans la sauteuse, il a rendu encore de l’eau. Une quinzaine de minutes plus tard, il était OK.
    – J’avais déjà préparé et cuit du poulpe à la maison et j’avais fait très simple : grande quantité d’eau bouillante salée, poulpe préparé (lavé etc.) juste séparé entre la tête et les tentacules, pas coupé en petits morceaux, le tout bouilli 45 minutes, puis pelé, coupé en morceaux et cuisson 45 minutes dans une sauce.

  10. bonjour, ce matin, après le petit déjeuner, j’ai dit à mon ami… Mon coeur, je fais quoi comme gâteau aujourd’hui…. Et la réponse fut : qu’est ce que tu t’….. (chut) ( tu fais celui aux oranges d’Odile), Ne fais pas d’essais, ce gâteau est super…. tiens, tu n’oublieras pas la recette pour chez MA…MÈRRRE……
    encore merci pour cette excellente recette…. Bon week end…. ANNE

  11. Bonsoir,
    Merci Cath pour tes infos. Plutôt que de le battre ou de le rebattre, je trouve plus simple de le passer au congelo 24 h après l’avoir bien entendu : bien lavé avec soin et du gros sel (pourquoi pas). La façon de faire de Bernie est plus simple, mais tes explications sont toujours très utiles et le passer dans la sauteuse, d’attendre qu’il ne rende plus d’eau et qu’il ne soit plus caoutchouteux, et surtout « sans le peler » me séduit également. Dilemme ! Bon, je crois qu’il faut essayer les deux et choisir. Sage décision, non ? Il faut quand même avouer, comme dit Choupette, que c’est un peu longuet tout ça et si on en trouve du tout prêt en barquettes ou même congelé je crois que l’affaire est réglée (en ce qui me concerne en tout cas !)
    Bon appétit !

    • Alors ça c’est sûr ! Je vote pour le tout prêt sans réfléchir 1 seconde de plus ! Il est parfois quand même un peu caoutchouteux… Mais le jus de citron l’attendrit, c’est pour ça que j’aime bien préparer cette salade à l’avance.

  12. Si vous avez un bon poissonnier, vous pouvez lui demander de vous le nettoyer et de vous le congeler.
    « La Côte Catalane » à Port-Vendres, le fait. Alors, si vous êtes du coin ou si vous venez en vacances, ne vous privez pas! http://www.cotecatalane.com/index.php

    • Merci Bernie ! Je ne savais pas qu’on pouvait demander un passage au congélo à son poissonnier… Remarquez, le mien est déjà habitué à mes demandes un peu bizarres alors une de plus ou de moins ! lol !

  13. En ce qui me concerne je n’ai malheureusement pas réellement de poissonnier si ce n’est que celui du supermarché. Vous voyez ce que je veux dire … hum ! Eh oui, c’est bien d’habiter dans la pampa, mais…
    Bonne soirée et bon week-end.

    • C’est vrai que j’ai bcp de chance, poissonnier dans les 2 supermarchés qui entourent ma pampa à moi (je suis à 15 km de la place Bellecour à Lyon mais le tel portable ne passe pas et nous ne sommes pas éligibles pour la télé sur notre box internet, chacun sa pampa lol !) et 2 poissonniers au marché du jeudi et du vendredi, un à celui du samedi… Plus 2 Grand-Frais qui ont le poulpe tout cuit (si j’ose m’exprimer ainsi…) Franchement, oui, j’ai de la chance !
      Je ne sais pas quel est votre supermarché mais je pense qu’il est possible de commander, au moins quand le produit existe dans leurs listes, c’est à dire qu’ils ont une référence.
      Bon WE à vous aussi, je vous souhaite le beau temps !

  14. Alors vous aussi vous êtes dans la pampa ! Pour me situer, je suis à 25 km de Dax et à 25 km de Mont-de-Marsan, c’est pas mal non plus. Heureusement que l’on trouve beaucoup de chose sur Internet, lol !
    Beau temps à vous aussi et plein de bonnes choses.
    Bon W.E. et à bientôt.

  15. Elle m’a l’air délicieuse cette recette. Merci.
    Moi non plus je ne savais pas qu’il existait du poulpe tout prêt sous vide. Bonne soirée.

  16. belle recette.
    j’ai enfin trouvé tes coordonnées pour le classement de blogs..

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


*champ obligatoire

le blog de Lacath - www.lacath.com - tous droits réservés