Voici une formidable recette de saison. Elle rassemble des goûts et des consistances pour un résultat parfait. Et si l’association haricot sec/chorizo (que j’employais toujours avec du poisson) n’est plus à vanter, elle est ici exploitée d’une façon nouvelle pour moi. Le résultat est à la fois tendre, croquant, doux et piquant, et c’est un parfait plat unique d’hiver qui rassemble comme j’aime tant légumes, féculents et protéines.

Essayez ce gratin, vous ne serez pas déçu(e)!

gratin de poireaux aux haricots blancs et au chorizo

adapté du Good Food de novembre 08

1 csoupe huile olive
75g chorizo (j’ai mis la moitié d’un chorizo piquant)
4 gros blancs de poireaux
3 gousses d’ail
100ml de sherry Fino (remplacé comme d’hab chez moi par du Noailly-Prat!)
2 boîtes de 400g de cocos blancs
500ml bouillon de légumes (volaille pour moi)
85g pain sec (je n’ai pas pesé, j’ai mis 1 petite poignée de chapelure et 3 de flocons d’avoine)

Préparer les ingrédients :
Egoutter les boites de haricots blancs
Couper le chorizo en petits dés
Couper les blancs de poireau en rondelles fines
Peler et ciseler l’ail finement
Préparer – le cas échéant – le bouillon

Préchauffer le four à 200°C/180°C chaleur tournante/gaz 6
Chauffer l’huile dans une sauteuse et faire revenir les dés de chorizo à feu vif. Le chorizo doit devenir croustillant et légèrement doré.

Lorsque le chorizo est grilloté à point, le retirer à l’aide d’une cuiller-passoire ou d’une écumoire et le réserver dans un petit bol, mais laisser l’huile rendue dans la sauteuse. En fait, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop d’huile dans ma sauteuse, donc j’en ai vidé une grande partie dans un autre petit bol (au cas où il m’en faudrait plus que prévu, et j’ai bien fait car j’ai eu à en remettre pas mal finalement… mais pas tout!)

Dans la sauteuse, ajouter les poireaux et la moitié de l’ail, mélanger et laisser cuire à feu moyen en mélangeant régulièrement pour pas que ça brûle. Et bien que ma sauteuse n’attache pas spécialement, j’ai quand même dû rajouter un peu d’huile au chorizo réservée…

Quand les poireaux sont tendres, ajouter le vin blanc, les haricots blancs et le bouillon. Laisser mijoter à feu moyen et à découvert environ 5 minutes

Assaisonner, goûter, rectifier.
Pendant ce temps, passer dans un mixeur à couteau le pain sec et le reste d’ail (pour moi, ce sont la chapelure et les flocons d’avoine que j’ai mélangés juste d’un petit coup de pulse sur ma petite moulinette électrique.)

La recette dit ensuite de verser le contenu de la sauteuse dans un plat à gratin. Mais chez moi il y avait tellement de bouillon que je ne voyais pas comment j’allais pouvoir obtenir un gratin à partir de cette soupe! J’ai donc décidé d’égoutter ma préparation dans une passoire au dessus d’un saladier de façon à bien conserver mon bouillon et pouvoir en mettre dans mon plat juste la quatité que j’estimais nécessaire.

Donc j’ai mis le mélange sans le bouillon dans le plat à gratin, puis réparti dessus les dés de chorizo et ajouté un fond de mon bouillon réservé.

Ensuite j’ai saupoudré de ma chapelure améliorée

Enfourner 10 minutes environ (il m’en a fallu un peu plus : 20 minutes environ), le gratin doit être bien doré!

Miam, c’est super bon!

Et j’ai trouvé que c’était très sympa de mélanger des flocons d’avoine à la chapelure, car non seulement c’est très « santé », mais en plus ça apporte une qualité spécifique à la chapelure, un petit quelque chose à la fois craquant et fondant, et pour les yeux, cela renforce le côté « campagne » de ce gratin.

Bon appétit!

Version imprimable

en 2006, nous servions un risotto à l’encre de seiche et à la seiche
et en 2007, le merveilleux chocorange de Cuisineplurielle

Print Friendly

  6 commentaires à “gratin de poireaux aux haricots blancs et au chorizo”

  1. Poireaux, légumes secs ce sont vraiment les légumes de saison, recette que je vais inscrire à un menu futur, j’ai la chance d’avoir récolté des Tarbais, ils remplaceront les haricots blancs…

  2. et le jambon

    il apparait dans la présentation de la recette mais je ne le retrouve pas dans le détail des ingrédients, finalement vous n’avez pas mis de jambon ?

  3. => mariedeps : Oups, grosse boulette! Merci de l’avoir signalée, je corrige de suite!
    Cath

  4. Toutes ces photos de la préparation à l’aboutissement sont géniales! Moi je ne connais pas cette association mais le plat et la recette me plaisent bcp.

  5. Comme tu dis on ne doit pas etre decu avec ce super gratin, j’auras bien fait la gourmande dans ta cuisine pour le gouter

  6. Je confirme, c’est un super gratin, nous nous sommes tous régalés ce soir, même sans le jambon !

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


*champ obligatoire

le blog de Lacath - www.lacath.com - tous droits réservés