Il y a déjà quelques jours, j’ai enfin trouvé l’occasion de réaliser les verrines café-café de Mercotte. C’était pour clore de façon légère et caféinée un repas relativement copieux même si très simple.

Nous avons voulu en effet ce soir là faire découvrir à un couple d’amis Belges le gratin de cardons à la moelle typiquement lyonnais qu’ils n’avaient encore jamais eu l’occasion de déguster, même après bien des années passées à Lyon…

Le repas a été très simple, ainsi que je vous l’annonçais, mais quand même bien copieux :
en entrée, du foie gras méthode Têtedoie avec la confiture d’abricots pistaches aux épices de Mamina et une petite mâche
Ensuite un énorme poulet de ferme rôti au four et le gratin de cardon à la moelle traditionnellement lyonnais
Nous avons ensuite d’un commun accord évité le fromage…
Et pour dessert, les verrines café-café de Mercotte, qui nous ont permis de refaire un peu surface et de rouvrir nos yeux alourdis par la digestion fatigue…

Je vous laisse aller chercher cette excellente recette directement chez Mercotte, j’ajoute juste mes commentaires :

Tout d’abord, je n’ai pas une grande habitude de la poche à douille, et c’est bien à la dixième verrine que j’ai compris comment l’utiliser correctement sans qu’on ait l’impression qu’une grosse « crotte » venait de s’écraser au fond du verre… Je ne suis pas très fière de moi sur ce coup là, mais bon, j’ai amélioré sérieusement ma technique à chaque verrine qui a suivi…

Ensuite, pour la mousse au chocolat-café, Mercotte donne les proportions « pour une bûche et quelques verrines ». Ne sachant pas combien de verrines j’allais pouvoir faire si je ne faisais pas de bûche, j’ai choisi de diviser les proportions par 2. J’ai eu de quoi faire toutes mes verrines sur une couche unique et non 2 comme sur les photos de Mercotte. Pour 2 couches il aurait fallu que je conserve la totalité des proportions.

Enfin, je n’avais pas de chocolat-café, donc j’ai pris du chocolat et j’ai ajouté du café en poudre jusqu’à ce que j’obtienne un léger goût de café dans le chocolat. Je l’ai ajouté pendant que le chocolat fondait, il a donc fondu avec.

J’ai fait 18 verrines « Ellipse », et il m’est resté une quantité assez phénoménale de crumble-café… Je pense pouvoir refaire ces verrines très souvent sans jamais refaire de ce crumble que je conserve soigneusement dans un tupp hermétique. ;-) Et c’est tant mieux!

Ces verrines sont délicieuses! Heureusement que j’en avais fait 18, car chacun en a repris. De plus, elles se sont parfaitement conservées sur 3 jours, et je ne saurais dire si elles se conservent plus longtemps car il n’en restait plus pour faire le test! Cette belle durée de conservation nous a permis de les servir en dessert à une autre occasion, et toujours pour le même bonheur de chacun. Nos invités n’ont jamais deviné ce qu’il y avait dans la mousse au mascarpone, et pourtant ils ont cherché!

Il ne me reste plus qu’à dire un très grand merci à Mercotte pour ce dessert délicieux au goût de reviens-y!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

  7 commentaires à “Verrines café café de Mercotte”

  1. Je peux abandonner tout de suite vu que la poche a douille et moi, ca fait cinquante deux!
    Tu m’invites quand, dis??

  2. Cela à l’air fameux en effet.

  3. hihi…Effectivement pour les proportions comme j’utilisais les restes c’était un peu aléatoire !! Et aussi j’avais fait dans les Bodum plus petits que les verres ellipse !! en tout cas le principal c’est que tout soit bon !!! et s’il en reste tant mieux !!
    bravo à toi et merci pour le clin d’oeil !

  4. Je suis en panne d’idée pour demain, je crois que je vais me décider pour tes verrines.

  5. Ta verrine est superbe, en douceur avec du croustillant en même temps, hummm… !

  6. je les ai vu sur le blog de Mercotte et je me suis promise de les faire. je vois que tu les as parfaitement réussies. bravo

  7. Quel excellent repas.
    Ce dessert est très tentant. Est-ce rapide à faire ?
    Du coup avec la recette, combien fait-on de verrines ?
    Quant au crumble, faut-il diminuer les doses.

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


*champ obligatoire

le blog de Lacath - www.lacath.com - tous droits réservés